7 astuces pour une landing page qui convertit !

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

Dans l’établissement d’une stratégie digitale, il faut savoir user de tous les leviers à notre disposition. Dans une vision traditionnelle, les entreprises ont tendances à utiliser l’emailing pour faire de la promotion, leur site web comme vitrine et les réseaux sociaux pour communiquer.

Ainsi avec ces outils vous arrivez à capter une audience importante. Mais cela a également un coût important ! Et qu’en est-il des retours sur investissement ? L’un des KPI (indicateurs de performance) phare pour mesurer ce retour sur investissement est le taux de conversion : Le taux de conversion mesure le rapport entre les individus ayant réalisé l’action finalement recherchée dans le cadre de la campagne marketing et le nombre total d’individus touchés par la campagne.

En France, en moyenne, le taux de conversion est aux alentours des 2 à 3% Autrement dit, seulement 2 à 3 personnes sur 100 qui visitent votre site web se verront convertis en client. 98% des visiteurs n’achèteront donc pas sur votre site. Plutôt brutale comme affirmation n’est-ce pas ? Il n’est donc pas étonnant d’apprendre que seulement 22% des entreprises sont satisfaites de leur taux de conversion.

La question qui vient donc à l’esprit est la suivante : comment mieux capter l’attention de ces 98% de visiteurs ? Une des clés est la landing page ou page de d’atterrissage. Le recourt à cet outil peut augmenter de 300% vos conversions ! (Pour ceux qui savent pas ce qu’est une landing page, rendez-vous ICI !)

Nous allons nous aider d’une infographie (présente en fin d’article) fait par RafflesMedia pour étayer nos arguments, car le visuel est toujours plus accrocheur !

C’est parti !

#1 Un titre accrocheur

Concernant le contenu de votre landing page, il y a une chose très importante qu’il ne faut absolument pas bâcler : Le titre de votre landing page.

C’est comme en emailing avec le sujet (l’objet). Plus le titre est accrocheur, plus vous aurez d’internautes intéressés et susceptibles d’entrer dans le fameux tunnel de conversion.

#2 Vous devez inspirer confiance

Créer une relation de confiance avec l’internaute est aujourd’hui primordial. Il est de plus en plus exigeant et veut de la qualité dans un laps de temps très réduit.

Une landing page ne doit donc pas être seulement une publicité. Vous devez faire transparaître votre expertise, des avis clients, voire même une vidéo ! Ce type de contenu peut augmenter jusqu’à 86% vos conversions.

#3 La quantité n’assure pas la qualité et la conversion

Ce point est très important à comprendre car il est capable de faire toute la différence lors de la conception d’une landing page.

Une landing page n’est absolument pas un site web. Il s’agit d’une page de conversion de lead. Il faut donc que la page ai un objectif unique : récupérer des leads.

Le but est donc de récupérer de l’information d’un internaute pour en faire un lead (prospect) puis un client !

Il suffit de regarder des exemples de landing pages sur internet, on remarque le contenu ne prime pas. On compte plus sur les effets visuels pour attirer l’internaute. Il faut penser à espacer le contenu avec des images et mettre en avant le formulaire de contact, qui est bien sûr, la base d’une landing page.

#4 Le call-to-action doit être direct et valorisant

Les call-to-action* sont des éléments très importants pour une landing page. C’est lui qui va transformer l’internaute en lead.

Comme précédemment, votre CTA doit donner confiance. Les gens doivent avoir envie de cliquer dessus. Pour cela, utilisez des termes ne faisant pas allusion à un ordre et soyez plutôt chaleureux. Enfin, les quelques mots qui composent le CTA doivent décrire ce qu’il y aura derrière le bouton.

N’oubliez pas qu’un CTA doit être ni plus ni moins un bouton : une unique couleur, rectangulaire. Car s’il ne s’apparente pas à un bouton, personne ne voudra cliquer dessus.

Je vous laisse avec l’article qui parle en détail des CTA.

*Définition Call-To-Action : une formulation incitant le contact publicitaire ou le destinataire d’un document de marketing direct à entreprendre plus ou moins immédiatement une action recherchée par l’annonceur (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 800…)

#5 Optimisez le temps de chargement et la responsivité de la landing page

Ce point-là ne doit étonner personne ! Il s’agit même d’une banalité maintenant.

En ce qui concerne la rapidité de chargement, il doit être le plus efficient possible ! Plus votre landing page est lente, alors moins le taux de conversion sera efficace. Les internautes recherchent de la rapidité et des services immédiats.

Pour la responsivité, cette année fut un véritable tournant. Le marketing mobile est devenu un impératif. Le trafic mobile représente 50% du trafic total sur le web en 2016 ! Et cela ne fait qu’augmenter. Alors un conseil, faites-en sorte que vos landing pages (tous vos outils e-marketing et de communication par la même occasion) soient responsives.

#6 Mesurez et optimisez

Pour toujours progresser dans votre stratégie marketing et webmarketing, il faut que vous analysiez les statistiques de vos landing pages. C’est le meilleur (le seul ?) moyen de trouver les failles et les axes de développement et d’amélioration.

Concernant les landing pages, vu qu’il s’agit de page web, utilisez Google Analytics pour observer le trafic.

#7 Le maître mot : simplicité

Si on avait un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci : faites une landing page simple et épurée.

Déjà parce que le style épuré est une tendance cette année, les lecteurs seront donc ravis de lire le contenu. Mais une page épurée permet aussi de lire rapidement le contenu.

Allez droit au but avec un savant mixe de texte, d’images et de vidéos. Ajoutez un call-to-action visible avec un formulaire de contact et le tour est joué.

Bien sûr il n’existe pas de landing page parfaite. Mais en respectant ces différents codes, vous avez toutes les clés en main pour augmenter le taux de conversion pour atteindre vos objectifs.

Je vous laisse découvrir cette infographie en détails (source: Raffles Media) :

Send-Up landing page taux de conversion

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

Une pensée sur “7 astuces pour une landing page qui convertit !

  1. Ping :7 astuces pour une landing page qui convertit !...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *