Campagne emailing : Comment booster le taux d’ouverture ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

L’emailing est un outil redoutable pour communiquer avec vos clients, vos prospects ou vos partenaires. Mais parfois vous vous acharnez à construire une campagne à votre image mais le taux d’ouverture et l’impact de votre campagne est en dessous de vos objectifs. Le taux moyen d’ouverture en France est aux alentours des 20%. Si ce taux est inférieur à cela, vous devriez vous posez les bonnes questions et faire évoluer votre stratégie pour susciter l’intérêt de vos destinataires pour augmenter l’ouverture de vos campagnes emailing ! Suivez nos recommandations pour améliorer vos campagnes 😉

Qu’est-ce que le taux d’ouverture ?

Avant de vous donner des recommandations pour booster le taux d’ouverture de vos emailings, nous devons bien sûr définir ce qu’est le taux d’ouverture. C’est le premier indicateur que vous regarderez lors de l’envoi d’une campagne emailing. Il est donc important de savoir à quoi il se réfère :

Send-Up taux ouverture emailing

Je vous laisse consulter cet article sur les indicateurs de performance de l’emailing pour en apprendre plus sur ces KPI très important en emailing !

Comment optimiser le taux d’ouverture de vos emailing ?

#1. Mettez à jour régulièrement votre base de données pour améliorer la délivrabilité de vos emailings

Comme vous pouvez le constater, le taux d’ouverture dépend du nombre d’emailing envoyé. Ainsi plus votre base de données sera seine plus le nombre d’emailing envoyé sera élevé et donc vous aurez plus de personnes touchées par votre message et susceptible de l’ouvrir !

Utilisez l’opt-in pour qualifier au maximum les adresses de vos destinataires pour être sûr qu’il s’agit d’adresses valides et utilisées par vos destinataires.

#2. Segmentez et faites du ciblage

Avoir une base de données seine est une chose mais connaitre chaque destinataire en est une autre ! Comme j’ai pu vous en parler dans cet article, la personnalisation est primordiale aujourd’hui. Plus un message est personnalisé plus il favorisera l’interactivité avec votre destinataire. Il a besoin de se sentir concerné. Alors si vous envoyé chaque semaine des emailings en masse à toute votre base de données, il ne faut pas vous étonner que le taux d’ouverture ne soit pas à la hauteur de vos attentes.

Ainsi, segmentez votre base de données en groupe de personne ayant des centres d’intérêt en commun, quitte à faire du cas par cas ! Tout dépend de la nature de votre message et de son besoin d’être spécifique. A vous de juger !

#3. Travaillez l’objet de vos emailings

L’objet d’un emailing est souvent sous-estimé en webmarketing et les expéditeurs n’y prêtent guère attention… Pourtant c’est un élément décisif. Entre la longueur et les mots à employer, il y a pleins de paramètres à prendre en compte pour :

  • Augmenter la délivrabilité : éviter les spams word
  • Susciter la curiosité du destinataire

Je vous laisse regarder nos 11 astuces pour écrire des objets percutants, qui parlent de manière complète de ce sujet-là.

#4. Personnalisez le nom de l’expéditeur

Le nom de l’expéditeur est la première chose que verra votre destinataire. Il faut donc le rassurer rapidement sur l’origine de l’emailing. Et je vous assure ce n’est pas avec un noreply@monentreprise.com ou un contact@monentreprise.com que vous allez marquer des points…

Essayez plutôt des combinaisons où le prénom ressort directement tel que : prénom@monentreprise.com ou prénom.nom@monentreprise.com. Si vous utilisez un logiciel d’emailing comme Send-Up, vous pouvez personnaliser le nom d’expéditeur et ne pas faire apparaitre directement l’adresse mail mais plutôt « Quentin de Send-Up » par exemple !

Pensez-y, cela marche vraiment et cela vous rapprochera de vosdestinataires. Vous ne passerez pas pour un robot. Le destinataire comprendra que quelqu’un se trouve de l’autre côté, favorisant ainsi l’échange et la confiance 😉

#5. Modifiez votre heure et votre fréquence d’envoi

Si après quelques campagnes vous voyez que vos taux d’ouvertures ne sont pas exceptionnels et en dessous de vos objectifs c’est peut-être dû à l’heure et la fréquence d’envoi.

Je m’explique. Concernant l’heure d’envoi, le problème peut être que vous l’envoyez tout simplement pas au bon moment. Testez d’envoyer vos campagnes à d’autres heures et comparez !

Concernant la fréquence d’envoi, là aussi il faut faire attention. Le pire des scénarios est d’envoyer un emailing de masse sans personnalisation et de manière trop répétée. Cela fatigue votre cible et ils finissent par se désinscrire… Faites du contenu sur mesure, regardez le comportement du destinataire et n’hésitez pas à espacer l’envoi de vos campagnes.

Pour avoir plus de détail à ce sujet, je vous conseil notre article Quand dois-je envoyer ma campagne emailing ?

#6. Faites des tests

On aura beau vous donner des conseils, ce qui est très important c’est votre expérience et votre recul. Seul vous connaissez vos contacts et vos destinataires. Alors n’hésitez pas à tester vos emailings avec de l’A/B testing. Testez l’objet, le contenu, les couleurs, le niveau de personnalisation etc.

Cela vous forgera une expérience et vous saurez quels leviers activer selon les profils types de vos destinataires.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *