L’emailing VS le SMS

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

 

L’emailing et le SMS sont deux canaux du marketing direct ayant de forts avantages. Ils sont très utiles pour effectuer des campagnes marketings impactantes, conquérir de nouveaux clients ou encore relancer une base de données existante. Cependant des différences d’efficacités se font ressentir entre ces deux canaux très démocratisés. En 2017 il faut savoir ces différences, car en termes d’impact et de puissance, il ne faut pas se tromper de canal ! Un email n’est pas égal à un SMS.

 

Le taux d’ouverture

Commençons par sans doute l’un des chiffres les plus symboliques : le taux d’ouverture.

95% pour le SMS contre 20% pour l’emailing

L’utilisation du SMS après réception est bien différente d’un emailing. En effet nous passons plus de 2h par jour sur leur smartphone et cet objet est considéré aujourd’hui comme une extension de notre corps. Nous l’avons tous le temps avec nous. Ainsi un SMS parait bien plus « intime » qu’un emailing. Un email se laisse embarquer dans la masse des emails que nous recevons chaque jour alors que le SMS interpelle plus et est plus impactant.

 

Le délai de lecture

Le délai de lecture peut être une variante importante pour votre campagne de communication. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’entre le SMS et l’emailing, le délai de lecture varie beaucoup !

4 minutes pour le SMS contre 90 minutes pour l’emailing

Ainsi le SMS vous garantit une communication directe et impactante qui sera lu dans les minutes suivant son envoi. L’emailing met en revanche plus de temps.

La différence s’explique par la mobilité du SMS : 91% des personnes déclarent avoir leur smartphone avec eux tout au long de la journée. Pour l’emailing, l’accès aux boites emails depuis le smartphone ou depuis l’ordinateur est moins facile (connexion internet oblige !). Le SMS ne nécessite aucune connexion à internet.

 

La mémorisation du message

En termes d’impact, là encore un point positif pour le SMS. Avec à son maximum 160 caractères, ce moyen de communication permet un taux de mémorisation de plus de 60%. L’emailing étant un message souvent plus long, la chance de mémoriser le message est plus faible. Cependant vous pouvez y afficher bien plus d’information. Il faut donc faire un choix !

Ps : Coupler le SMS avec un lien court devient très intéressant. En effet, 160 caractères c’est peu. Mais y incorporer un lien court menant à une landing page ou un site web, vous créez une réelle plus-value au SMS car vous dépassez la seule lecture d’un SMS. Il devient bien plus qu’un message, c’est à présent un moyen de véhiculer de l’information.

Découvrez ci-dessous notre use case montrant l’intérêt du SMS pour vos campagnes de communication.

La campagne de recrutement d’Appel Médical

Send-Up use case cas client

Le taux de clic

Avec le développement de ces liens courts dans vos SMS grâce à la démocratisation des smartphones, il est possible de comparer les taux de clics des emailings et des SMS.

19% pour le SMS contre 5% pour l’emailing

Une grosse différence qui s’explique pour plusieurs raisons :

  • Le SMS est très court, les 160 caractères introduisent seulement le sujet du message. L’information principale se trouve dans le lien court.
  • Un emailing comporte bien plus d’informations et de liens qu’un SMS
  • Le SMS étant perçu comme un canal de communication plus personnel que l’emailing, les destinataires d’un SMS se sentent plus concernés par le message et cliquent plus souvent sur le lien court
  • Avec un taux d’ouverture bien plus important pour le SMS, plus de personnes sont potentiellement susceptibles de cliquer sur le lien

 

Adaptabilité et personnalisation

L’emailing gagne des points en termes d’adaptabilité. Ce canal de communication s’adapte à tout : informer, promouvoir, inviter, annoncer, recruter etc… Il est LE canal de communication qui s’adapte à toutes les communications voulues. Le SMS est certes très simple à mettre en forme, il ne nécessite aucune mise en page et sa programmation se fait en quelques minutes. Mais cela ne va pas plus loin.

Avec l’emailing, personnalisez le à 100%. Du champ personnalisé à la charte graphique (logo, couleur, typographie…). Ce canal permet d’affirmer une forte identité visuelle autour de votre entreprise.

 

Les Spams

C’est le point noir concernant l’emailing. Aujourd’hui, 55% à 95% du trafic mondial d’emailing est du spam. Heureusement pour nos boites mails, 90% de ces spams sont filtrés en amont par les messageries. Mais peu importe, le spam est un véritable fléau dans le monde de l’emailing. Pour se faire, les filtres anti-spams sont à présent très strictes et demandent de votre part un respect méticuleux de plusieurs règles : proportion texte/image, l’alternative, les spam words etc…

Pour le SMS ? Il n’existe aucune règle de la sorte. Ce canal se révèle comme être très simple d’utilisation.

Infographie : Les Spam Words, les termes à éviter dans vos emailings !

Send-Up spam words article infographie

Des règles à respecter

Au-delà du respect des règles pour éviter de tomber dans les spams, il existe des règles importantes à retenir pour l’emailing et le SMS.

La possibilité de se désinscrire.

Qu’il s’agisse de l’email ou du SMS, ces deux canaux sont soumis à des règles de désinscription. A partir du moment où votre message (email ou SMS) est à vision marketing et promotionnelle, il doit y avoir la possibilité de se désinscrire. Pour l’emailing cela se traduit par le lien de désinscription en entête ou en pied d’email. Pour le SMS marketing, on limite le message à 140 caractères. 20 sont dédiés au SMS STOP.

La date et l’heure de l’envoi

Le SMS est un canal de communication très réglementé et très encadré. De ce fait, il est interdit d’envoyer un SMS le dimanche et les jours fériés ainsi qu’entre 20h et 8h.

 

En conclusion, on remarque que chacun de ces deux canaux possèdent des avantages et des inconvénients. Ils sont très différents en termes d’usages pour le destinataire (taux ouverture, taux de clic, taux de réactivité…) et de contraintes pour vous (heure/date d’envoi, spam, personnalisation, préparation…). C’est pour cette raison qu’il faut bien réfléchir celui qui correspond le mieux à votre communication, votre cible, votre budget et vos objectifs généraux.

 

Sources : Actu-marketing.fr, smsmode.com

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

2 pensées sur “L’emailing VS le SMS

  1. Ludovic Répondre

    Merci pour cet article bien structuré!

    Je vous conseille et recommande de visiter le blog Growth Hacking France http://growthhackingfrance.com/ crée par des experts en growth hacking. Un blog très intéressant à ne surtout pas rater!! :’) Vous trouverez des articles sur l’actualité dans le domaine du web marketing, digital, inbound marketing, growth hacking et autres. Vous pouvez lire quotidiennement des articles en ligne.

    • sendup Auteur de l’articleRépondre

      Merci Ludovic 🙂 Nous connaissons cette source et en effet leurs articles sont de qualités et permettent de se construire une culture du web ! A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *