Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

 

Nous voilà plus de 20 ans après l’arrivée d’internet où les moyens de communications ont bien évolué mais un outil fait de la résistance : Le Fax. Pour beaucoup, cette machine était bonne pour la casse ou condamnée à prendre la poussière dans les greniers. Mais le fax n’a toujours pas pris sa retraite et reste un outil de communication important, malgré une baisse de son utilisation et de sa notoriété au profit de l’emailing.

Ceux qui prédisaient la mort du fax il y a 10 ans se sont trompés

Le fax résiste et plutôt admirablement. Alors certes son utilisation est plus faible qu’il y a 20 ans de cela mais à l’heure de la digitalisation et de l’avènement d’internet, cet outil de communication reste présent. Les professionnels du secteur estiment que les ventes mondiales de fax tournent autour de quelques millions.

En France, le fax est encore utilisé. Les entreprises ne s’en détachent pas. En 2013, plus de 40 000 Fax neufs ont été vendu, sans compter les machines 4 en 1 (Imprimante, scanner, photocopieur et fax), de plus en plus présentes sur le marché.

Le pays qui utilise le plus le fax est le Japon ! Il fait partie intégrante de la culture japonaise et ils utilisent cette machine au quotidien.

L’avènement du mail n’a pas effacé le fax

Le mail a redonné au fax un nouveau souffle avec le fax électronique. Le principe est simple : Envoyer un document via un email, le destinataire recevra donc le document faxé. Ce fax électronique reste un fax « classique » avec un numéro associé.

Cette mutation a permis au fax de garder une place légitime malgré les progrès technologiques et les avancées en termes de communication. Le fax électronique dispose d’une traçabilité totale, nous pouvons suivre le cheminement exact de l’émetteur jusqu’au destinataire via des serveurs sécurisés. L’accusé de réception confirme avec certitude que le fax a été envoyé.

Quels sont les inconvénients ?

Le Fax ne se veut pas écologique, et dans la situation actuelle cela peut être vu d’un mauvais œil. Puis enfin, le fax n’est reçu qu’en noir et blanc… D’un point de vue marketing, cela limite son utilisation et son impact.

Ainsi, l’heure de gloire du fax est à présent terminé, il se dépopularise à vitesse grand V à cause des nouveaux moyens de communication. C’est ici que réside son principal inconvénient. Alors certes les entreprises sont encore, pour beaucoup, équipées de Fax mais cette tendance va disparaître au fur et à mesure que les utilisateurs du Fax quitteront le monde du travail. Il ne faut pas voir cela comme un aveu d’échec, les avancées technologiques vont bon train et comme le disais J. Schumpeter « Le nouveau ne sort pas de l’ancien, mais apparaît à côté de l’ancien, lui fait concurrence jusqu’à le ruiner. »

Et les avantages ?

En restant un moyen de communication essentiel, le fax a plusieurs avantages à être utilisé. Il confère un caractère officiel aux documents envoyés. Sa valeur juridique est reconnue et il sert souvent à transmettre des documents officiels. Le contenu papier suscite un plus fort attachement auprès des lecteurs et les taux de mémorisations sont supérieurs face au contenu digital.

Enfin, Cet outils reste malgré tout dans le paysage des entreprises. C’est un canal de communication encore très utilisé, il sait suscité un intérêt certain pour les compagnies. Pour beaucoup cela relève plus d’une habitude d’utiliser cet outil que de sa performance en tant que telle.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

1 thought on “Internet n’a pas encore eu raison du fax

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *