Le mobile first, une stratégie qui prend à présent tout son sens

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

 

J’écris cet article en ce début de mois de Novembre car pour la première fois de l’histoire l’utilisation d’internet sur mobile et sur tablette est plus importante que sur ordinateur dans le monde. C’est Statcounter Global, un outil d’analyse statistique, qui a sorti les conclusions de son étude entamée en octobre 2009.

L’usage d’internet évolue

D’après le graphique suivant, 51,3% de la navigation internet a été effectuée via mobile ou tablette contre 48,7% sur ordinateur (desktop) au mois d’octobre 2016. On peut ainsi remarquer que depuis 5 ans l’utilisation du mobile ou de la tablette prend le pas sur l’ordinateur.

Send-Up mobile first internet usage

En effet, les habitudes changent et le mobile devient le terminal majeur. Mais pourquoi un tel essor ?

  • Les technologies évoluent et les smartphones dominent aujourd’hui le marché du téléphone portable. L’essor de la 3G puis de la 4G permettent également un accès bien plus facile à internet via mobile.
  • La logique du « mobile first » est menée par Google à travers son moteur de recherche. Les sites optimisés pour mobile sont de plus en plus favorisés dans les résultats de recherches.

 L’utilisation varie selon les pays

Dans son étude, Statcounter Global met en avant un constat très clair : Tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne envers la navigation mobile.

L’Asie et l’Afrique ont une utilisation mobile bien plus importante. En Europe, Russie et Amérique Du Nord le desktop reste encore majoritaire.

Send-Up mobile first internet usage

Et en France ?

En France le constat est le suivant : L’ordinateur résiste face au mobile ! En octobre 2016, l’ordinateur représentait 70,43% des connexions contre 22,96% sur mobile et 6,6% sur tablette.

Send-Up mobile first internet usage

Mais selon l’agence Zenith (Groupe Publicis), malgré la ténacité de l’ordinateur au dépend du smartphone, 75% de l’usage d’internet sera mobile en 2017. Et d’ici 2018 60% des revenus générés par la publicité sur Internet seront obtenus sur mobile.

Le mobile first devient alors une évidence

Pour ne perdre personne en route, redonnons la définition du mobile first : « L’expression mobile first désigne une stratégie d’entreprise ou marketing par laquelle l’essentiel des efforts et investissements sont réalisés à destination des utilisateurs et usages mobiles. » Définition-marketing.com

Cela se traduit par :

  • Les écrans des mobiles sont plus petits, ainsi il faut adapter le design à l’appareil. On parle de responsive design. Il ne faut pas non plus transposer tous les éléments qu’il y a sur un site adapté pour ordinateur.
  • Le design doit être adapté. sur mobile, l’ergonomie doit permettre une fluidité où la gestuelle avec l’écran tactile est primordiale.
  • La connexion sur mobile fluctue également beaucoup. Même malgré l’arrivée de la 4G qui bouscule les habitudes des mobinautes, il faut faire en sorte de développer des webapps et des applications peu consommatrices et gourmandes, notamment en réduisant le nombre de données envoyées.

Ainsi les entreprises adoptent de plus en plus cette logique de « mobile first » avec des contenus totalement adaptés car elles savent que l’avenir se joue sur ces terminaux mobiles.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+

4 pensées sur “Le mobile first, une stratégie qui prend à présent tout son sens

  1. Ping :Infographie : la confiance et les usages des français dans le numérique - L'actualité de la communication multicanal - Blog Send-Up

  2. Ping :Les tendances de la communication digitale en 2017 - L'actualité de la communication digitale - Blog Send-Up

  3. Ping :Réseaux sociaux : les statistiques 2017 en vidéo ! - L'actualité de la communication digitale - Blog Send-Up

  4. Ping :Emailing : les statistiques clés en 2017 - L'actualité de la communication digitale - Blog Send-Up

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *