Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

 

Chaque jour des millions d’emails sont envoyés à travers le monde, il existe plus de 3 milliards de compte mail dans le monde et cela reste le moyen de communication préféré des internautes… Ces chiffres et constats sont suffisants pour dire que la mort de l’emailing n’est pas pour tout de suite. Ne serait-il pas intéressant et judicieux de comprendre les mécanismes de l’emailing pour gagner en performance et réussir des campagnes d’emailing ? Car soyons réaliste, « mitrailler » sa base de donnée d’email ne fonctionne pas.

Dans cet article nous allons voir comment vous pouvez gagner en performance avec les règles de l’emailing pour ainsi augmenter votre délivrabilité

L’efficacité, une question de point de vue…

L’efficacité, c’est quand même un terme bien subjectif… En effet, avant de se lancer dans une campagne d’emailing il faut d’abord se fixer des objectifs. L’objectif de votre campagne est l’action que vous voulez que votre cible mène : acheter en ligne, regarder une vidéo, télécharger un catalogue ou bien s’inscrire à une newsletter. Selon l’objectif, les taux de clic ou le taux de conversions ne vont pas être les mêmes et c’est normal.

Segmentez votre base de donnée

Cette étape est très importante. Avant tout, il faut séparer les clients des prospects. Il est vraiment très dangereux de considérer un client comme un prospect et de ne pas lui faire comprendre qu’il a un statut particulier !

Une segmentation permet d’être plus convaincant, vous laisserez un message spécifique à un groupe dont l’intérêt est aussi spécifique. L’email doit avoir un positionnement précis avec une audience ultra ciblée.

Travaillez vos objets

Vous l’avez compris, nous allons passer sur l’email en lui-même. Et tout d’abord : l’Objet de votre email. C’est la première chose que verra votre client, prospect ou cible. C’est là qu’il faut être percutant. Dans un emailing, c’est 20% le contenu et 80% l’objet. Il doit être PER-TI-NENT et qu’il aille directement au but. En plus de cela, il faut tenir vos promesses. Cela sert à rien de mettre un objet qui traite tel sujet et ensuite de parler d’autres choses dans l’email !

Ensuite il faut faire ressentir l’urgence dans l’objet. Cela attisera la curiosité de l’internaute… Pour cela utiliser des « derniers jours… » ou des nombres.

Et surtout il faut éviter de tomber dans le spam. Pour cela évitez :

  • La ponctuation excessive
  • L’objet tout en majuscule
  • Laisser la ligne d’objet vide
  • Mettre le nom du destinataire dans le sujet
  • D’utiliser « Re »
  • Les sujets trop vagues

Vous avez 3 secondes et 6 mots

C’est le temps qu’il faut pour convaincre un internaute. C’est très peu et c’est pour cette raison qu’il faut l’intéresser dès le début. Pour cela, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heure ! Faites un contenu simple et qui va directement au but. Ne cherchez pas à entourlouper l’internaute il s’en rendra vite compte…

Le design : ce n’est plus une option, c’est une obligation

C’est sans doute l’un des points le plus important dans cet article. Le fond est fondamental mais la forme fait une grande différence aujourd’hui en matière d’emailing. Comme nous l’avons dit au début de cet article, des millions de mails sont envoyés chaque jour. Il faut savoir se démarquer c’est primordial. A partir de là, c’est à vous de jouer ! Il faut au maximum que votre design reflète l’idée de votre message.

Regardez cet article, il vous donnera des idées de design pour vos emails. De plus, une grande partie des modèles peuvent être réalisés via notre plateforme !

Pour avoir plus d’impact, pensez à créer des emailings responsifs ! (Adaptable à plusieurs supports). Quand on sait que 50% des courriers électroniques sont ouverts sur un terminal mobile, on se rend vite compte qu’une communication multi-support est une stratégie de choix !

Envoyez votre emailing au bon moment

Et oui, il faut penser à tout ! Chaque détail a son importance en marketing, même l’heure d’envoi de vos emails ! Cela dépend de vos objectifs mais surtout de votre cible, de votre secteur d’activité, du type de mails envoyés. Là, c’est à vous de jouer !

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

1 thought on “Les règles de l’emailing pour gagner en performance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *